Bourseo.fr
Revues des Marchés

Wall Street en légère baisse après l’ouverture, plombé par les données économiques chinoises

Revue de marché bourse 10/09/2019 : Wall Street en baisse après l'ouverture

Les indices Américains on ouvert en baisse à 14H30 (GMT+1), minés par des statistiques économiques chinoises décevantes qui témoignent d’un ralentissement de la croissance de la deuxième puissance économique mondiale et mettent en perspective un risque de récession généralisé. En effet, l’indice des prix à la production (PPI) s’est contracté de 0,8% au mois d’août 2019 et révèle une stratégie de baisse des prix des entreprises pour compenser la baisse de la demande liée à la guerre commerciale féroce que mène le Président Trump contre la Chine. 

Les indices Américains en territoire négatif

Une heure après l’ouverture de Wall Street, les trois indices phares évoluaient en territoire négatif. Le Dow Jones Industrial affichait -0,22% à 26 777 points, le Nasdaq -069% à 8 039 points et le S&P -054% à 2962 points.

Sans surprise, ce sont les valeurs technologiques qui pâtissent le plus lourdement de la guerre commerciale USA VS Chine, notamment les producteurs de puces électroniques tels que NVIDIA et AMD qui tirent une grande partie de leurs revenus de la Chine. La première s’en sortant tout de même très bien avec une hausse de 0,34% à 181.11$ quelques minutes après les premier échanges à Wall Street. Apple (AAPL) et Microsoft (MSFT) enregistrent également les pertes respectives de -0,46% et -1,50%.

Autre fait notoire, l’action Ford Motor a lourdement chuté de -3,53% suite à une dégradation de l’agence de notation Moody’s concernant les obligations émises par la firme automobile, les jugeant de “déchets”.

Les investisseurs attendent les banques centrales

Malgré les mauvaises nouvelles économiques venant de Chine, les investisseurs attendent avec beaucoup d’espoirs les prochaines mesures de soutien de la Banque centrale européenne et de la Réserve fédérale Américaine, attendues respectivement ce jeudi et le 18 Septembre.

Selon le consensus, la FED et BCE devraient abaisser leurs taux d’intérêt. Mario Draghi, le président de la BCE, devrait quant à lui annoncer un nouveau programme de rachat obligataire pour contenir le risque de récession en Zone UE, et dont l’Allemagne montre les premiers signaux négatifs.

Toutefois, les investisseurs gardent en tête que le prolongement de la guerre commerciale entre les deux premières puissances mondiales pourraient limiter l’impacte de l’assouplissement monétaire.

Avertissement : les données de cette revue des marchés ont été obtenues à partir de sources réputées fiables. Cependant, Bourseo et ses différents intervenants ne sauraient être tenus pour responsables d’informations inexactes ou d’omissions relatives à cet article.

Ça peut vous intéresser

Les marchés digèrent la crise du Coronavirus, les indices américains repartent à la hausse

Bourseo

Le Cac 40 termine sur une note stable malgré le conflit USA/Chine

Bourseo

Laisser un commentaire