Bourseo.fr
Crypto-Monnaies

Le Bitcoin enregistre une lourde chute après son record historique

Le Bitcoin

Bitcoin, la reine des monnaies virtuelles, s’est largement déprécié cette semaine. Après avoir tutoyé plusieurs fois son record, son cours est tombée brièvement sous les 30 000 dollars.

Après une hausse sans précédent, qui avait porté le Bitcoin au-dessus de 40 000 dollars pour la première fois de son histoire, la forte volatilité a commencé à faire sentir ses effets. La semaine dernière, le crypto-actif a cédé 15% et tout le secteur des monnaies virtuelles a perdu 100 milliards de dollars de capitalisation en quelques jours. Au moment où nous écrivons ces lignes, le prix du Bitcoin se négocie à 32 374 dollars, soit une hausse de 2,34 % pour la journée.

Bitcoin : les investisseurs restent prudents

Où sont passés les facteurs haussiers qui avaient alimenté la confiance des investisseurs dans le Bitcoin et le secteur de la monnaie numérique en général ? À y regarder de plus près, ils sont toujours là : certains des grands fonds spéculatifs internationaux continuent de parier sur la reine des crypto-monnaies, et les stratégies des grands géant du paiement en ligne, de PayPal à Square, sur les actifs numériques devraient encore rassurer les traders “bulls”.

Pourtant, quelque chose à changé : il y a deux semaines à peine, le 8 janvier, le prix du Bitcoin a atteint le record de 40 636 dollars. Aujourd’hui, la forte volatilité continue de pousser la cryptomonnaie vers le bas, après quelques sursauts qui laissent encore espérer de nouvelles hausses de l’actif.

En fait, la baisse de Bitcoin a annulé tous les gains du mois de janvier. Le cours d’aujourd’hui n’est que légèrement supérieure à celle du premier jour de l’année 2021. Mais la forte probabilité de nouveaux plus bas continue de faire craindre au retour des vendeurs.

Risque de bulle sur les monnaies virtuelles ?

Il n’est cependant pas un mystère qu’une partie des acteurs du marché a commencé à nourrir de sérieux doutes sur la cohérence de l’évaluation de Bitcoin. La Deutsche Bank, dans un sondage publié en début de semaine, avait mis en évidence comment une bonne partie des traders voyaient l’ombre d’une bulle derrière l’incroyable montée du Bitcoin.

Pourtant, cela n’a pas découragé certaines des plus grandes institutions financières mondiales, de JP Morgan, traditionnellement baissier sur Bitcoin, à Goldman Sachs à donner des prévisions très optimistes sur l’actif en 2021.

Cependant, le rythme erratique des premiers jours de l’année, ainsi que l’effondrement de la semaine dernière, raconte une autre histoire : la confiance des marchés n’est plus celle des meilleurs temps, et les craintes d’une bulle spéculative se transforment progressivement en certitudes.

Après tout, l’historique du Bitcoin, mais aussi des principales monnaies virtuelles, n’est pas encourageant : en 2017, l’actif a réussi à atteindre ses plus hauts niveaux historiques, un peu moins de 20 000 dollars, pour ensuite s’effondrer sous les coups d’une bulle dans les premiers mois de l’année suivante.

Ça peut vous intéresser

Dogecoin (Doge) : le groupe WSB de Reddit pousse la crypto-monnaie à un prix record

Bourseo

Les paiements en Bitcoin en très nette hausse en 2019

Bourseo

Bitcoin : la monnaie du futur ?

Bruno Godillon

Laisser un commentaire