Bourseo.fr
Premiers Pas

Les fondamentaux du trading sur les marchés financiers

Fondamentaux du trading

Tout d’abord, il est important de noter que ce cours ne porte pas sur les définitions du trading en général mais sur une approche fondamentale de la notion de trading qui est celle de la négociation. En effet, comment intervenir sur un marché financier si vous ne savez pas percevoir ce que fonts les intervenants sur le dit marché. Pour cela vous trouverez ici ce que l’on ne vous apprendra jamais ailleurs, à savoir, les fondamentaux de la négociation.

Il ne s’agit pas ici de vous donner un cours de mercatique mais de vous apprendre les techniques de bases utilisées par les opérateurs en salle pour agir sur le marché. Car, il est important de savoir que seule cette méthodologie vous permettra d’éviter beaucoup d’écueils qui sont fatals à tous les intervenants particuliers sur le marché. Sachez aussi que ce cours est issue directement de ce qui est enseigné en faculté et écoles supérieures.

Qu’est ce que la cotation ?

La cotation c’est le prix d’un actif A donné à un instant T.

Cette cotation est faite de plusieurs facteurs, dont deux principaux : L’offre et la Demande.

Qu’est ce que l’offre et la demande?

L’offre, c’est le meilleur prix qu’aura trouvé votre courtier et auquel vous allez pouvoir acheter votre actif. La demande, c’est le meilleur prix qu’aura trouvé votre courtier et auquel vous allez pouvoir vendre à découvert.

La différence entre offre est demande s’appel le spread. Le spread est une variable complexe constituée de la profondeur de marché et de la rémunération du courtier ou du Market Maker. Il faut comprendre que plus un marché est liquide plus l’écart (le spread) entre l’offre et la demande est petit et tend à devenir nul et ce pour la simple raison qu’il sera plus facile de trouver un opérateur en face prêt à acheter à votre prix !

Il faut garder à l’esprit que toute transaction effectuée à une conséquence physique.

La transaction au comptant

Exemple :

J’achète 10 EUR/USD au marché (simple ordre « acheter ») :

Mon courtier prend l’ordre et l’exécute dés que quelqu’un va vendre au moins 10 EUR/USD au meilleur prix qu’il aura trouvé.

Conséquence : Mon courtier va transformer mes 10 euro en 1.X $ américain.

Vous avez 1.x$ en votre possession qui vous seront livrés dans 2 jours à votre banque. Mais dans la plus part des cas, ils ne vous sont pas livrés.

Pourquoi ?

Parce que ce ne sont pas les vôtres pour le moment. Ce sont ceux du courtier.

Imaginez, si vous voulez trader toute les paires de devises, il vous faudrait posséder physiquement plus de 50 devises différentes sur autant de comptes différents !

Le courtier va effectivement les acheter au taux qu’il vous annonce plus sa rémunération. Mais au lieu de prendre 10 Euros directement sur votre compte, il va vous les avancer pour acheter du dollar. Cette avance c’est la marge.

Il peut même vous avancer plus que ce que vous posséder, c’est le levier.

Si vous vouliez acheter du USD/JPY, comment aurait vous fait ? Vu que vous n’avez ni de yen ni de dollars ? Grâce à votre Broker, vous pouvez!

Un peu d’histoire : Les origines du change au comptant sont antérieure à toute activité bancaire connue. On retrouve chez les babyloniens des changeurs manuels. Ce sont les ancêtres des cambistes actuels (les traders forex).

Comment intervenir sur le marché ?

La lecture graphique

Le graphique par essence représente le prix d’un actif donné. Mais outre l’évolution du prix il informe sur le forces en puissances sur le marché concernant un actif donné. L’analyse de ces forces va nous renseigner sur la manière d’intervenir sur le marché et sur les choix à faire pour en dégager un profit.

En un premiers temps, il va être nécessaire de constater l’évolution à 1h du prix. Une heure car le marché en condition normale est assez lent (sauf condition d’annonce).

Imaginez un marché aux fruits ou vous pouvez tantôt acheter et tantôt vendre ce que vous avez acquis. Le but est d’en tirer un bénéfice conséquent. Naturellement on achètera à bas
prix pour revendre à un prix plus élevé. Ceci engendre un bénéfice qui doit être suffisant. La difficulté est que en tant que novice sur le marché vous ne savez pas ce qui est cher et ce qui ne l’est pas.  Il vous faut une indication sur les prix pour agir correctement sinon c’est la faillite assurée. C’est là qu’intervient le graphique.

Sur un graphique on voit le plus haut, le plus bas est on  a une idée de l’évolution des prix. Mais ce n’est pas suffisant!

Vous avez au moins une fois négocié quelque chose dans votre vie. Là, le but est de savoir comment tourne la négociation. En sachant cela, il vous sera beaucoup plus facile d’intervenir sur ce marché et de faire un profit.

Deux questions essentielles

Les acheteurs vont-ils céder ? Les vendeurs vont-ils céder ? Une fois répondu à ces deux questions, il vous sera plus simple de réussir votre opération.

La démarche de négociation à suivre

Nous sommes sur le marché et on va négocier avec Jean, un marchand. Jean ne vend que des pommes et aujourd’hui les prix semblent intéressant.

Siamo sul mercato e negoziamo con Giovanni, un mercante. Giovanni vende solo mele e oggi i prezzi sembrano interessanti.

  1.     « Regardez! c’est pas cher ! » Tout le monde commence à se ruer sur l’étale de jean qui sent les offres monter de plus en plus. Ses prix augmentent.
  2.   « Venez les amis! Elles ont l’air belle et de bonne qualité! ». Les prix continuent de grimper.
  3.   « Oulala ! Pour ses pommes, il exagère, elles ne sont quand même pas d’aussi bonne qualité! » Les clients commencent à qui l’étale de Jean. Les prix baissent.
  4.     « Regarde! Claude en vend de plus belles que l’on pourra revendre à un meilleur prix! Laisse tombé l’affaire n’en vaut pas le coup! ».

Une mauvaise nouvelle vient faire chuter les prix de Jean en dessous de ce qu’il en demander au départ.

Ça peut vous intéresser

Pourquoi et comment investir en Bourse ?

Bourseo

Qu’est ce qu’un CFD ou “Contract for Difference” ?

Bourseo

Les différents types d’ordres

Bourseo

Laisser un commentaire