Bourseo.fr
Indicateurs Techniques

Le CCI ou Commodity channel Index

Tutoriel CCI - Commodity Channel Index

Développé au début des années quatre-vingt par Donald LAMBERT dans le but de négocier sur les matières premières, l’utilisation de l’indicateur technique CCI ou Commodity Chanel Index s’est ensuite généralisé sur d’autres marchés comme celui des actions et des devises. Depuis son introduction en 1980, l’indicateur a gagné en popularité et est maintenant utilisé couramment par tous les types de traders afin d’identifier les tendances cycliques. 

Principe de base

Le principe de base du CCI est le constat d’évolution du cours d’une valeur selon deux configurations : les zones de tendance et les zones de congestion.

Une augmentation de la volatilité étant observée lorsqu’une valeur sort d’une zone de congestion et s’engage vers une constante directionnelle (tendance), ce mouvement peut être identifié par une prise de distance des cours avec leur moyenne mobile.

La finalité du CCI est d’apprécier l’intervalle dans lequel la valeur fluctue afin de mettre en évidence une zone de congestion. Cette zone de congestion étant connue, la sortie de cette dernière pourra être perçue comme un signal d’une nouvelle tendance.

Deux seuils (+ 100 et – 100) sont utilisés, à l’intérieur desquels se situe la phase de congestion. Une évolution de l’indicateur hors de la zone de congestion indique que nous sommes en présence d’une tendance haussière (au dessus de +100) ou baissière (en dessous de –100).

Le CCI peut être ajusté pour la période du marché négocié par des changements dans la période de calcul..

Le calcul du CCI

Pour pouvoir cerner le Commodity Channel Index, l’utilisateur est dans l’obligation de maîtriser quelques points techniques essentiels d’un calcul quelque peu complexe. La première étape est le prix typique que l’on abrégera sous l’acronyme PT. Pour avoir le prix typique, il faut faire la somme du cours le plus bas, le cours le plus haut ainsi que le cours de clôture de la journée, le tout divisé par 3. Dès lors, on peut avoir la SMATP ou moyenne mobile simple qui correspond à la moyenne du prix typique sur le nombre de jours n choisi.

La différence entre le SMATP et le prix typique donne une valeur nommée Delta. L’étape qui suit est le calcul de la déviation moyenne ou DM. Cette déviation correspond au rapport entre la sommation du Delta de chacun des jours n de la période sur la période elle-même. Une fois la DM obtenue, le CCI recherché correspond à Delta multiplié par -1 sur 0,015 fois le DM.

Les étapes de calcul du CCI

C’est la mesure de l’écart des cours par rapport à la moyenne mobile qui permet de calculer le CCI.

Calcul de la moyenne à x périodes de la somme des Plus hauts, plus bas et de la clôture

Moyenne = Moyenne (plus haut + plus bas + clôture, Période de la MMA ).

Calcul de la somme des écarts de la moyenne sur la période de calcul de l’indicateur

Somme des écarts* = Somme des écarts + ValeurAbsolue(plus haut + plus bas + clôture – Moyenne) ;

* le calcule est répété « Période – 1 » fois.

Calcul de la moyenne des écarts

Moyenne des écarts = Somme des écarts/Période.

Calcul de la valeur de l’indicateur

CCI = (plus haut + plus bas + clôture du jour – Moyenne)/(0.015 * Moyenne des écarts).

Interprétation du Commodity Chanelle Index

L’éloignement à la hausse des cours de la moyenne mobile provoque l’entrée du CCI dans la zone de sur-achat (au-dessus du seuil à +100). A l’inverse, un mouvement baissier provoque l’éloignement du cours par le bas de la moyenne mobile génère une entrée du CCI dans la zone de survente (en dessous du seuil à –100).

Le franchissement à la hausse du CCI et son oscillation au dessus de la ligne de +100, est le signal d’une tendance haussière. Son inflexion sous le niveau de +100 indique un ralentissement de la tendance haussière et l’entrée des cours dans une phase de correction.

En tendance baissière les paramètres se caractérisent de manière identique, avec un éloignement par le bas des cours de la moyenne mobile, le CCI franchit alors à la baisse le niveau –100 donnant l’amorce d’un signal baissier. Le retour du CCI dans les seuils indique alors une remontée des cours.

Le Commodity Channel Index plus connu sous son acronyme CCI est un indicateur phare qui est plébiscité par les analystes financiers et les investisseurs. Il a été initialement utilisé dans le domaine des matières premières et commence à se répandre sur le marché classique des actions.

L’utilité du Commodity channel pour négocier

Le Commodity Channel Index est un indicateur qui permet de tirer les cycles des mouvements les plus notables dans la courbe d’évolution d’une valeur boursière. C’est un outil absolument à maîtriser par l’investisseur qui compte trader sur les marchés boursiers. L’interprétation de cet indicateur technique est beaucoup plus simple pour l’utilisateur que son calcul. Lorsque la valeur du CCI obtenu est faible, les analystes financiers considèrent que le titre en question est en survente. Selon une appellation courante dans la profession, il s’agit d’un titre délaissé. Au contraire, le titre est suracheté lorsque la valeur du CCI obtenue est plus importante. Le jargon dispose également du terme de contexte de surchauffe pour ce cas précis. Deux limites à -100 et +100 donnent la fourchette dans laquelle évolue le CCI. Une valeur de l’indicateur à -100 correspond à un contexte d’oversold ou survente. Si l’indicateur continue de progresser dans cette direction, il faut clôturer la position et vendre. Le contexte d’overbought ou surachat est constaté lorsque le CCI est au dessus de la barre de +100. Si la tendance continue dans cet ordre, l’investisseur doit vendre.

Un indicateur plus difficile à maîtriser mais très utile

Comme tous les indicateurs mathématiques qui sont utilisés dans le domaine des marchés financiers, le Commodity Chanel Index a ses détracteurs. Cet oscillateur nécessite d’abord une connaissance technique relativement importante. Le CCI est de par sa nature un indicateur qui oscille nerveusement si l’on se réfère aux courbes des périodes. Ce caractère montre qu’il ressemble sur ce point avec l’indicateur Stochastique. La nervosité du CCI dont il s’agit ici correspond aux oscillations très brèves qui sont constatées pendant la période choisie. Ce qui rend la première lecture de cet indicateur difficile et peu attrayante.

Ça peut vous intéresser

Le parabolique SAR (Stop and Reverse)

Bourseo

Le VIDYA ou Variable Index Dynamic Average

Bourseo

Les Bandes de Bollinger : comment utiliser cet indicateur ?

Bruno Godillon

Laisser un commentaire